Dernières chroniques

                          

18/11/2015

La sélection, tome 4 de Kiera Cass



35 prétendants. 1 princesse, une nouvelle Sélection commence !

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection pour apaiser les tensions.
À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn ne s'attend pas à voir son quotidien bouleversé par l'arrivée des 35 prétendants et le cirque médiatique qui l'accompagne.



Quand j'ai appris que Kiera Cass avait écrit une quatrième tome pour sa saga La sélection, j'ai à la fois était déçue et heureuse. Déçue parce que c'est la mode en ce moment, pour les sagas qui ont du succès, de sortir des nouvelles sur le point de vue d'autres personnages, à seul but commercial et en général sans intérêts, je trouvais donc que sortir un autre tome avec une autre sélection était une manière de profiter un peu plus longtemps du fric qu'a rapporté la saga. Mais j'ai tellement adoré La sélection que j'avais quand même très envie de découvrir ce que sont devenus Maxon et America et le système de castes. Étant mitigée, j'ai mis longtemps à me décider à le lire et au final, une amie me l'a prêté donc je l'ai lu tout en me disant que ça ne serait de toute façon pas à la hauteur des premiers tomes. 


Je suis ravie d'avoir pu retrouver la plume légère et addictive de Kiera Cass, elle a ce don de réussir à nous plonger dans son univers sans voir le temps passer, au point d'en oublier la vie réelle. Les pages défilent à une incroyable vitesse et le roman qui parait gros au premier abord, se lit en quelques heures.

L'avantage avec cette sélection, c'est qu'elle nous permet de voir l'autre coté, celui de la personne qui doit choisir parmi 35 candidats. On se rend compte à quel point ce n'est pas du tout facile de gérer la politique, les devoirs royaux et de jongler entre tout un tas de garçons qui n'attendent que de vous impressionner. Un deuxième bon point, on ne peut pas trop deviner à l'avance qui va être choisis! Avec America, dès le début on était (presque) sûrs qu'elle serait choisie vu qu'elle était l'héroïne...
Pendant la lecture, rien ne m'a dérangée tellement j'étais plongée dedans, ce n'est qu'en refermant le livre que je me suis rendue compte qu'en fait, il se passait beaucoup moins de choses que dans la sélection de Maxon: moins de rebondissements, d'angoisse, de conflits, de dangers. Il n'y a plus le père de Maxon pour mettre des bâtons dans les roues des candidats, Eadlyn (la fille de Maxon et America) est entièrement libre de ses choix. 

Eadlyn est un personnage plutôt intéressant et difficile à cerner au début. J'avais déjà lu des avis d'autres lecteurs qui l'avaient trouvée pourrie gâtée et hypocrite et c'est vrai qu'on pourrait le penser. Mais en fait, elle a la force de caractère de sa mère, America, sauf qu'elle n'a pas été élevée dans le même milieu. Eadlyn est destinée à être la première reine à régner seule sur le trône d'Illeà et c'est pour se rôle qu'on l'éduque depuis sa plus tendre enfance. Même si elle a tout ce que peut rêver une jeune fille: belles robes, bijoux, argent, succès,... elle est en fait seule, elle n'a pas d'ami, elle ne peut pas sortir et rencontrer des gens. Elle uniquement entourée de sa famille et des amis de la famille (Lucy, Aspen, Marlee, May,...). Pour être écoutée de son peuple et être capable de supporter ce poids de reine, elle s'est forgée une carapace, un mur pour la protéger de tout sentiment. Elle se répète sans arrêt qu'elle doit être forte depuis des années et ne supporte pas de se montrer faible aux yeux de qui que ce soit. S'ouvrir à des inconnus, surtout contre son grès parce qu'elle ne voulait pas de cette sélection et ne le fait que pour le peuple, est pour elle un énorme défi. Elle se retrouve complètement perdue et ne sait plus qui elle est et c'est très touchant même si parfois on a envie de l'étrangler! :p

Concernant les candidats, il est difficile de dire qui elle va choisir. Il y en a quelques uns qui ont un avantage chacun différent mais on ne sait pas si Eadlyn prendra une décision avec son cœur, son envie de liberté ou son devoir de reine. C'est même difficile d'avoir une préférence, certains sont très attendrissants! 

J'ai vraiment bien aimé cette lecture mais je n'en ressort pas aussi marquée et excitée que dans les premiers tomes. Je ne suis pas déçue vu que je me doutais qu'il ne serait pas à la hauteur de la première Sélection. Ceux qui ont vraiment aimé la saga, apprécieront ce tome mais ceux qui n'ont pas plus que ça adhéré au style d'écriture peuvent passer à coté.
Je suis quand même heureuse de l'avoir lu et j'attends le dernier tome, surtout qu'il se passe pas mal de choses à la fin du roman et qu'Eadlyn prend une importante décision concernant la sélection et j'ai hâte de la voir évoluer et ouvrir son cœur!
 
Très bonne lecture sans être à la hauteur de la saga


http://mutietseslivres.com/2015/10/01/challenge-jeunesse-young-adult-5/http://mon-irreel.blogspot.com/2015/10/challenge-des-52-semaines-theme-sfff.html
 7/20                            5/156
       

2 commentaires:

  1. Je n'accroche pas énormément à la saga La sélection : après le tome 3, je compte arrêter ... C'est loin d'être une saga que j'adore :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui avec La sélection, ça passe ou ça casse! Un jour on sera peut être d'accord sur un roman? :p mdr

      Je te conseille effectivement de ne pas continuer après le tome 3, ce n'est pas nécessaire pour l'histoire...

      Supprimer