Dernières chroniques

                          

25/04/2013

Delirium, tome 2: Pandemonium de Lauren Oliver


"Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides - les résistants au système - réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable..."



Alors je commence directement par donner mon impression générale de ce tome: WOUAWW! 
Je ne vois pas que dire d'autre! Je ne sais pas si c'est parce que c'était le moment idéal, que j'étais dans l'état d'esprit idéal pour le lire ou tout simplement si il est vraiment aussi extraordinaire mais je l'ai lu en 2 jours et quand je l'ai refermé j'avais le cœur qui battait la chamade. 
Contrairement au tome 1 qui avait déçu des attentes que j'avais probablement placées trop hautes dues à l'accroche du livre: 
 "Si l'on vivait dans un monde où l'amour était une maladie que l'on pouvait guérir, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle sans jamais l'avoir connu."

Étonnamment c'est le tome 2 qui à largement dépassé ces attentes! Je suis passée par quelques moments de stress, d'autres de joies mais aussi par quelques petites larmes.

Je m'explique un petit peu:
Tout d'abord ce tome était beaucoup plus riche en action que le premier ou on attend sans arrêt que l'héroïne ouvre enfin les yeux. Mais aussi le personnage de Lena est beaucoup plus mature, elle plus forte, endurcie par les évènements qui se sont produits. Elle en est tout de suite plus intéressante et moins agaçante et j'ai beaucoup aimé sa nouvelle force de caractère.

Ensuite on ne parle plus que d'amour entre une garçon et une fille dans cette deuxième partie mais de l'amour et des sentiments en général: entre frère et sœur, entre amis, de famille,.... C'est devenu une véritable rébellion contre le système et l'opération. 

Et dernièrement, la façon dont sont fait les chapitres m'a plu même si au départ c'était un peu déroutant de passer du passé de Lena au présent (6 mois après sa fuite) au final tout était bien monté et se suivait afin que l'on comprenne juste ce qu'il fallait. 

Donc voilà en conclusion, je sentais que Lauren Oliver avait du talent, déjà dans sa manière d'écrire, de parler des sentiments,... Mais la je le découvre enfin et c'est avec grand plaisir que je commence le tome 3 qu'heureusement j'ai déjà dans ma pile à lire. Je n'aurais pas pu attendre, déjà que j'en ai pas dormi de la nuit!

Excellente lecture
Note: 18/20

2 commentaires:

  1. Un sacré avis !! une saga qui me tente depuis longtemps mais je n'ai jamais tenter , la j'avoue que tu me donne envie :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après le style de livre que je vois que tu aimes, tu devrais adorer cette saga! Je te la conseille Milly Jess

      Supprimer