Dernières chroniques

                          

14/10/2014

La fille de Braises et de Ronces, tome 3: Le royaume des larmes de Rae Carson


 
"Le royaume de la reine Lucero-Elisa est au bord de la guerre civile et ses propres soldats ont ordre de tirer à vue sur elle. En plus, ses ennemis ont enlevé Hector, l'homme qu'elle aime. Elle doit sauver Hector afin de reconquérir son trône. Les terribles secrets qu'elle découvrira durant cet ultime périple au cœur des terres ennemies pourraient bien changer le cours de l'histoire..."

Dernier tome qui clôture très bien cette saga, beaucoup mieux que le premier, aussi bien que le deuxième. L'action se bouscule, les imprévus se succèdent et il devient difficile de quitter le livre tant qu'on est pas arrivé au bout.
 La narration passe parfois de notre héroïne principale à Hector, c'est un peu perturbant et frustrant par moment, mais ça nous permet d'en savoir plus sur certains évènements. J'ai trouvé Hector un peu trop "homme idéal, fort mais au cœur tendre", on voit bien que l'auteure qui est une femme l'a un peu idéalisé et ça m'a légèrement déplu. Je le préférai plus dur et plus "homme qui ne s'avoue pas ses sentiments
(Quand je lis je suis plutôt mauvais garçon OUPS ).  

Elisa est devenue une héroïne attachante et forte sans être parfaite, on pourrait presque toutes se retrouver en elle. Je pense que c'est son évolution au final qui m'a le plus plu dans cette saga. Ce n'est pas un grand roman de fantasy, c'est une lecture prévue pour des adolescentes qui ne recherchent pas la lecture de leur vie mais qui pourrait tout de même les aider au quotidien. 
Je ne sais pas si l'auteur l'a voulu mais je ressort une sorte de petite morale de cette histoire: Elisa comprend à la fin qu'elle est devenue ce qu'elle est uniquement grâce à elle même et non par la volonté du destin ou de quoi que ce soit d'autre. Elle était faible, peu confiante en elle, passait son temps à se morfondre et à se goinfrer pour oublier son mal être. Elle finit par devenir un personnage extrêmement important dans son royaume, une femme forte, courageuse, rusée et elle apprend à s'aimer, ouvrir les yeux sur ses qualités plutôt que de ne voir que les défauts. Comme je disais c'est une héroïne qui n'est pas parfaite, pas comme celles que l'on retrouve dans la plupart des bouquins pour ados (toutes belles et talentueuses à en rendre jalouse plus d'une). A l'adolescence, on se sent souvent dans l'état d'esprit dans lequel se trouve Elisa au tout début, on peut évoluer avec elle, apprendre que dans la vie tout est question de volonté, que l'on est ce que l'on est avec des défauts mais aussi des qualités, qu'il faut avancer sans tenir compte des gens qui nous disent que nous ne sommes pas capable.

Donc même si ce n'est pas un coup de cœur pour moi parce que c'est toujours un peu brouillon que ça manque de ce petit quelque chose, je met quand même une assez bonne note pour ce coté moralisateur que j'ai cité et répété de plusieurs façons différentes plus haut (peut être un peu trop d'ailleurs :/  parfois je divague un peu...) . 
Bonne lecture

Note: 16/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire