Dernières chroniques

                          

02/08/2015

Never Sky de Veronica Rossi


"Les mondes les ont tenus séparés.
Le destin les a réunis.
Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de la Contemplation. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n'a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparait, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l'extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de quelqu'un. C'est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S'ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l'un l'autre pour trouver des réponses."


J'ai attendu que les 3 tomes de cette saga soient sortis avant de l'attaquer parce que je sentais que ça se lirait vite et j'ai bien fait!! Ce n'est peut être pas la dystopie de l'année, j'ai retrouvé quelques (mini mini) ressemblances avec la saga Pure que j'ai plus qu'adorée donc il ne pouvait pas rivaliser mais je suis très contente de cette lecture. Ce premier tome est exactement comme je l'attendais, divertissant, addictif et très facile à lire: je l'ai dévoré en moins de deux jours!!

J'ai beaucoup aimé l'originalité des personnes vivants dans des capsules et passant la plupart de leur temps dans des domaines virtuels, mais j'aurais aimé les visiter plus avec Aria avant qu'elle ne soit expulsée pour mieux ressentir son manque. J'ai était surprise sur un point par rapport aux tempêtes d'ether, je ne dirais rien de plus que le mot "mutation" pour vous laisser la surprise.

Je pense que les personnages, surtout Aria manquent un peu de profondeur mais ça ne gène pas tant que ça la lecture, j'ai de suite aimé Perry mais j'ai adoré Roar, un personnage qui apparait plus loin dans l'histoire et qui est très charmant, peut être que pour une fois je lirais la nouvelle qui le concerne (prélude de la saga). La romance entre les deux personnages principaux est sympa, pas niaise du tout: au début ils ne s'aiment pas, ils sont trop différents et pourtant la proximité les rapprochent alors qu'ils ne devraient pas s'aimer et que leur avenir ensemble est impossible. Je me demande comment cela va évoluer dans les tomes suivants...

L'histoire reste simple, en dehors du monde post apocalyptique (pas si horrible que je m'attendais), l'intrigue n'est pas très complexe, juste ce qu'il faut pour se distraire. N'empêche que je n'ai pas pu décrocher du livre avant de l'avoir terminé et j'ai directement commandé le tome 2, que j'espère recevoir très vite!

En conclusion, malgré quelques petits défauts que je n'ai remarqué qu'après la lecture et seulement en réfléchissant à ma chronique, j'ai vraiment beaucoup aimé ce 1er tome. La fin laisse présager un voyage intéressant que j'ai hâte de découvrir. Une dystopie sympathique mais trop rapide à lire.

Très bonne lecture, addictive

Note: 17/20
http://mon-irreel.blogspot.fr/2015/08/never-sky-tome-2-ever-dark-de-veronica.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire