Dernières chroniques

                          

28/09/2014

La fille de braises et de ronces, tome 1 de Rae Carson

"À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée... Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger. Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée..."

Je ressort de cette lecture plutôt déçue, je ne pense pas que ça soit un mauvais livre mais il n'a pas répondu à mes attentes. Tout d'abord je m'attendais à plus de magie et au final il n'y en a que très peu mais je me dis que peut être ce tome sert de base à la mise en place de quelque chose de mieux...

L'histoire m'a paru très originale, elle se passe dans un monde différent du nôtre, avec une culture et une religion particulière. On y retrouve un coté très oriental dans les tenues et le désert, un coté Espagnol pour certains prénoms et mots et un coté Européen pour certaines traditions. Mais au final tout cela reste assez simple et manque de profondeur, il me semble que ce coté aurait pu être bien plus développé.
 Tout se passe tellement vite, que j'ai eu du mal à m'attacher à la plupart des personnages qui d'ailleurs manquent aussi de personnalité. On a l'impression de juste les effleurer, on ne les connait pas vraiment comme s'ils n'avaient été créés qu'à moitié. Ce qui fait que quand il arrive malheur à l'un d'eux, on est surpris de ne rien ressentir.
 Elisa par contre je l'ai trouvée intéressante, une princesse obèse (et pas juste enveloppée) qui est sensée devenir une héroïne. On voit bien que le poids de la pierre qu'elle porte lui pèse vraiment et tout ça la rend faible et peu sûre d'elle, un mal être qu'elle ressent depuis toute petite et qui a probablement entrainé cette obésité. Étant diététicienne j'ai aimé analyser son comportement qui montre bien que la frustration et le manque de confiance en soi à tendance à la pousser vers la nourriture. Même quand elle n'a plus faim elle continue, elle engloutit sans prendre la peine de mâcher, elle précise aussi que la nourriture n'a même plus de gout mais qu'elle continue quand même. C'est un peu caricaturé mais c'est à peu près ça dans la réalité aussi et de trouver un but dans sa vie peu parfois éloigner de ce problème avec la nourriture comme pour Elisa.

Malgré tout cela, c'est une lecture distrayante facile et rapide (je n'ai mis que 2 jours pour le lire), principalement réservée aux adolescents. L'histoire reste prenante, j'ai eu du mal à m'arrêter car j'avais envie de connaître la suite. Je suis déjà en train de lire le tome 2 qui j'espère va me surprendre et le tome 3 m'attends au chaud dans ma PAL.
Avis Mitigé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire