Dernières chroniques

                          

14/08/2015

In the after de Demitria Lunetta

Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !


J'attendais de pouvoir lire ce roman depuis longtemps, je l'avais réservé à la bibliothèque mais j'ai du attendre plus d'un mois avant de l'avoir (quelqu'un ne devait pas vouloir le rendre...). Vu le thème et les notes d'autres lecteurs, je savais que j'allais aimer et je n'ai pas été déçue, j'ai passé un excellent moment de lecture, presque un coup de cœur!
Le livre m'a tout d'abord paru gros et j'ai pensé que j'en aurais pour quelques jours de bonheur mais en fait les pages défilent à une vitesse qu'il était fini en 2 jours! Les pages devaient être épaisses...
J'ai était emportée dans cet univers post-apocalyptique dès les premières pages, captivée, je voulais toujours en savoir plus, j'angoissais qu'il arrive malheur.

Le roman est séparé en 3 parties: 
  •  La première se passe 3 ans après l'invasion par ses horribles créatures qui dévorent les humains et ont une ouïe très développée. Amy notre héroïne à survécu et nous raconte des évènements importants qui se sont produits depuis "la fin du monde", comme sa première fois à l'extérieur, sa première rencontre avec Eux (comme elle les appelle) et bien sûr sa rencontre avec Baby une adorable enfant très particulière. Leur vie est particulièrement difficile, une vie de silence: elles apprennent à communiquer par des signes et à ne faire aucun bruit que ça soit en se déplaçant, en courant et même en respirant. Le danger est partout autours d'elles et ça les a énormément rapprochées, leur lien m'a beaucoup émue!!
    Cette partie est particulièrement angoissante (pour moi qui suis trouillarde) et c'était vraiment super d'être tenue en haleine comme cela! Ça m'a un petit peu fait penser à Birdbox, où c'était plutôt la vue qui était dangereuse, une vie d'aveugle pour survivre, l'angoisse!
  • La deuxième se passe 4 mois après leur rencontre avec des survivants et elle se passe ailleurs (je n'en dis pas trop, je n'aime pas Spoiler dans mes critiques). 
  • La troisième se passe au même endroit que la deuxième, je n'ai d'ailleurs pas trop compris pourquoi c'était séparé....
    J'ai moins aimé ces 2 parties, elles étaient bien mais certaines choses m'ont gênée dans ma lecture. On se retrouve plusieurs mois après la première partie, Amy est dans une situation très embêtante (pour ne pas trop en dire) mais on ne sait pas du tout pourquoi ni comment. L'auteur nous raconte ce qu'il s'est passé par des sortes de Flashback. Ses retours dans les souvenirs d'Amy sont si courts et si fréquents qu'on a pas le temps de se plonger vraiment dans l'état d'esprit de la scène, on revient trop vite à la fameuse "situation embêtante" qu'on ne comprend pas. Même si ça n'en rend pas le livre moins bon, ça m'a assez dérangée pour ne pas être un coup de cœur pour moi.
    J'avais déjà eu à faire à ce genre de retours en arrière avec Les Chroniques des arcanes (une de mes série préférée) et à chaque fois qu'on se replongeait en arrière c'était pour un long moment et l'auteur arrivait toujours à nous faire une piqure de rappel sur la situation actuelle, juste la bonne dose pour nous angoisser. Dans "In the after" c'était de l'incompréhension que je ressentais et ça m'a agacée.   
 
L'histoire n'est pas des plus originale au final, c'est une invasion par des créatures entre zombies et aliens, on en sait pas plus au début en fait. Mais l'auteur à réussi à revisiter un classique en lui donnant un coup de neuf, en tenant le lecteur en haleine avec deux personnages principaux très attachants (Amy et Baby). L'intrigue est simple pour quelqu'un d'adepte du style mais saura intéresser tous les genres de lecteur, tout en s'attendant quand même à de la lecture jeunesse bien sûr! Je me considère dans les adeptes du genre et j'avais facilement deviné l'origine des créatures (on a la révélation à la fin pour ceux qui s'en inquiète) contrairement à un autre genre de roman post-ap que j'avais adoré: La 5ème vague, où l'auteur nous mène en bateau tout le long en nous faisant croire à un truc puis à bouleverser nos croyances et nous faire croire autre chose....

En conclusion, In the after est un très bon roman d'horreur jeunesse, qui saura plaire à tous, fan ou non du genre, par son écriture agréable, son intrigue pas trop complexe, des personnages attachants et tout ça en tenant le lecteur jusqu'au bout. 
 Excellente lecture, presque un coup de cœur

Note: 17/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire