Dernières chroniques

                          

20/10/2015

Animale, la malédiction de Boucle d'or de Victor Dixen



Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les sœurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu'elle s'enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.



C'est mon premier roman de Victor Dixen et j'avoue avoir été totalement envoutée par son écriture dès le début. J'ai été littéralement conquise par son étonnante maîtrise de la langue française et son vocabulaire correspondant à l'époque où se situe l'histoire. C'était un tel plaisir, que j'en savourais chaque mot, chaque phrase comme on laisse fondre un morceau de chocolat dans la bouche. Cet auteur à beaucoup de talent et je ne m'arrêterait pas à ce roman.

Concernant l'histoire, vous l'aurez compris, c'est une version revisitée du contes de Boucle d'or et les trois ours. En fait, l'auteur nous la raconte comme-ci c'était elle qui était à l'origine du conte lui même écrit par Robert Southey, qui fait une "apparition" dans le roman. J'ai beaucoup aimé comment Victor Dixen à réinventé ce conte pour le rendre plus sombre, plus "réaliste" et plus adulte aussi. Les ours, sont en fait des créatures mi-homme, mi-ours qui peuvent devenir très dangereuses si elles perdent leur humanité (je n'en dis pas plus pour garder un peu de surprise) mais qui ont des sentiments tout autant que les humains. Je conseille à ceux qui sont aussi nuls que moi en histoire de faire des petites recherches supplémentaires sur Napoléon et les conflits de l'époque pour comprendre au mieux où on se situe dans l'histoire de France.

Blonde est un personnage très attachant, en apparence très douce et calme qui acceptait sans rechigner son statut et son avenir morose au couvent et qui au final se découvre une face cachée dangereuse. Elle finit par se faire peur à elle même et se perd complètement. 
On s'attache rapidement aux autres personnages qui l'aident au fur et à mesure de sa quête: Gaspard, Chapon et Mme Lune. Cela reste un roman pour les plus jeunes même si la partie concernant Gabrielle de Brances (Boucle d'or), qui prend une grande place dans l'histoire est plus adulte. D'ailleurs j'aurais peut être préféré lire son histoire à elle qui m'a beaucoup touchée.

Le roman est séparé en 4 grande parties. Dans la première Blonde apprend des choses sur son passé qui vont la faire douter sur elle même. Cette partie m'a donné des frissons et m'a presque fait peur. La narration se fait à la troisième personne où le plus souvent on suit Blonde et ses pensées mais passe parfois à d'autres personnages. Sauf pour la troisième partie du roman qui est en fait le journal intime de Blonde à une certaine période de l'histoire. C'est la partie que j'ai le moins aimé, ne plus avoir se narrateur omniscient et passer de jour en jour en revenant en arrière m'a ralenti dans ma lecture et j'ai un peu décroché. J'ai mis longtemps à terminer le livre, mais j'ai retrouvé le plaisir une fois la quatrième partie commencée.

Ma seule critique est que ça manque d'action et de suspens pour tenir le lecteur en haleine. Ce n'est pas un roman qu'on lit pour l'action de toute façon mais pour l'écriture merveilleuse de l'auteur. En temps normal cela ne m'aurait pas gênée, mais j'avais l'esprit trop ailleurs pour rester captivée par un récit comme celui-là. Je lirais quand même avec grand plaisir la suite: "La prophétie de la reine des neiges".

Lecture très agréable et envoutante

Note: 16/20


http://mon-irreel.blogspot.com/2015/09/challenge-halloween-2015.html
15/26


http://mutietseslivres.com/2015/10/01/challenge-jeunesse-young-adult-5/
et de deux pour le

4 commentaires:

  1. C'est marrant parce que ce roman ne m'intéresse pas mais je tiens tout de même à découvrir l'auteur ! :) Du coup, je lirais Phobos ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aussi lire Phobos, je dois bientôt le recevoir :D Je crois qu'il me plaira plus. Même si je serais heureuse de lire la suite de celui-ci.

      Supprimer
  2. Pour ma part c'est une réelle déception.. Je n'ai pas plus que ça été envoûtée mais je suis d'accord avec toi : Victor Dixen est un virtuose de la langue française.
    Je te conseille sa saga "Le cas Jack Spark" qui est une vraie tuerie
    PS : Je rencontre quelques difficultés à poster mes commentaires;.. Il se pourrait que les reçoivent en triples voire pas du tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais t'avouer que je m'attendais à beaucoup mieux, et si il n'y avait pas eu l'écriture extra je n'aurais pas tant apprécié.
      L'histoire du Cas Jack Spark ne m'intéresse pas plus, par contre j'ai Phobos dans ma PAL ;)

      Supprimer